Retour à la page précédente

NOUS VOULONS UN CASERNEMENT DE GENDARMERIE !

Voilà 4 ans, à la demande de la Gendarmerie nationale, la ville de Beaumont-sur-Oise a conçu un projet de casernement sur le terrain situé au numéro 2 de l’avenue du Président Wilson.

Ce terrain, propriété du Ministère de l’Éducation Nationale, avait été identifié par les Ministères concernés, lieu idéal permettant d’accueillir dans des conditions décentes, les gendarmes et leurs familles.

Comme chacun le sait, notre territoire, traumatisé par les terribles émeutes urbaines de 2016, est marqué par une délinquance forte malgré la mobilisation au quotidien de l’ensemble des services de l’Etat et des élus afin d’assurer la sécurité et le bien-être des populations.

Alors que le Gouvernement précédent s’était engagé publiquement envers les élus locaux, à la construction d’une structure pérenne et opérationnelle, à Beaumont-sur-Oise, soutenu sur l’aspect financier par la Présidente de la Région Ile-de-France, 4 ans après, toujours point de casernement.

Pourquoi ? Parce que nous sommes confrontés à une situation ubuesque !

Pour résumer :

Ce terrain appartient donc à l’État, à travers le Ministère de l’Education Nationale.

Faute d’un arbitrage intelligent de Bercy, Ministère des Finances, il ne peut être cédé au Ministère de l’intérieur, pourtant intéressé de longue date, pour y redéployer ses unités opérationnelles de la Gendarmerie nationale.

Pourtant, Bercy a déclaré ce terrain sans valeur mais souhaite malgré tout le vendre à un prix rendant impossible la concrétisation de ce projet !

Face à ces positionnements technocratiques contradictoires et absurdes, deux conclusions sont possibles :

– Un malentendu s’est cristallisé entre les services de l’État, qui peut être levé sans délai,

– Il existe une volonté de saborder ce projet, sur fond de considérations juridiques et/ou administratives dont on occulte avec un soin méticuleux les raisons embarrassantes au Maire de la Commune.

En attendant, cette propriété dégradée de l’État, est gardiennée aux frais des contribuables, qui apprécieront.

Mais qu’à cela ne tienne !

La municipalité qui, dès l’installation du nouveau Gouvernement, a formulé à de multiples reprises des demandes de rendez-vous auprès des divers Ministères concernés, sans n’avoir jamais eu aucun retour, a décidé sous l’impulsion de son maire, Nathalie Groux, également Conseillère régionale, d’exposer publiquement cette situation à la population.

Persuadée que la sécurité de nos concitoyens est une réelle préoccupation du gouvernement, Madame le Maire, Nathalie Groux, invite Monsieur Christophe Castaner, Ministre de l’Intérieur, et Monsieur Laurent Nunez, son secrétaire d’Etat, à se rendre à Beaumont-sur-Oise afin de constater par eux-mêmes la situation et à venir échanger avec elle.

La Municipalité de Beaumont-sur-Oise

Partager ce contenu...