Retour à la page précédente

Enquête nationale INFOS/DÉSINFOS

À l’heure de l’expression citoyenne interactive et des débats publics locaux et nationaux, la MAIF et VILLES INTERNET ouvrent une enquête nationale sur la désinformation.

Une démarche originale pour auto-évaluer sa relation à l’information en tant que lecteur, mais aussi en tant que rédacteur !

Ouverte jusqu’en juillet 2019, elle est diffusée à l’échelle nationale. Une synthèse suivi d’un temps de restitution partagé sont prévus en septembre 2019.

INFOLEGER OU INFOBESE ?

Avant internet nous avions nos repères pour nous informer sur l’actualité entre presse, radio et télévision. Maintenant nous naviguons sur les réseaux sociaux et des centaines de sites. Nous consommons en moyenne 100 000 mots par jour. Les québécois parlent d’infobésité. Essayons d’y voir clair.

INFOCERTITUDE OU INFODOUTE ?

Les promoteurs d’idéologie cherchent, comme les commerçants pour leurs produits, à promouvoir leurs idées, on parle de “fausses nouvelles” (traduction de l’anglais “fake news”. Nous avons nos méthode de vérification pour déméler le vrai du faux et lutter contre cette désinformation, Sont-elles solides ?

INFOCONFIANTS OU INFOMEFIANTS ?

Avec le temps nous construisons mentalement une échelle de confiance où nous plaçons les différentes sources d’information. Essayons d’en prendre conscience.

INFOACTIF OU INFOPASSIF ?

Commentaires suite aux articles, messages sur les réseaux sociaux, articles sur les sites personnels, nous sommes tous producteurs d’informations. Quand nous contribuons aux débats pour exprimer nos opinions nous nous laissons parfois entrainer passivement dans une conversation superficielle mais téléguidée ! Je réfléchis aussi pour construire mes arguments. Est-ce si facile ?

Partager ce contenu...